Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Lorsque la tierce personne qui assiste la victime est un membre de la famille…

Lorsque la tierce personne qui assiste la victime est un membre de la famille…

Le 12 mai 2016
Le principe de la réparation intégrale des préjudices subis dans les suites d’un accident de la circulation commande que le recours à une tierce personne soit indemnisé, et ce quand bien même l’aide aurait été prodiguée par un membre de la famille de la victime.
 
La Cour de cassation vient de préciser alors (civ 2ème 14 avril 2016) que le montant de l’indemnité allouée au titre de l’assistance par une tierce personne vient en déduction de l’indemnité compensant la perte de revenus subie par cette tierce personne qui avait abandonné temporairement ou définitivement son activité professionnelle.
 
Votre avocat inscrit au Barreau de Marseille, Karine TRILOFF, veille les mouvements jurisprudentiels afin de permettre aux victimes une parfaite et entière indemnisation de leur préjudice.